mémoire

L’affiche est un espace fécond, où l’on y cultive le signe et l’image. Elle accepte tout dans sa « clôture de papier » d’un caractère à « l’expression mixte ». Car le signe, comme l’image, s’autorisent en son espace, ce qu’ils n’oseraient exprimer ailleurs.

L’affiche, depuis ses débuts, et malgré ses transformations, continue, à capter notre attention, à susciter émotions et réflexions, à nous informer, nous provoquer. Pelotonnée sur les murs de la ville, l’affiche par sa reproductibilité, se répète et amène le passant à s’arrêter devant « l’un de ces panneaux dont la litanie le harcèle afin de vérifier vraiment de quoi il s’agit ». Désormais, l’affiche n’afflue plus seulement dans la ville, elle est désormais visible sur tous les écrans et en tout lieu. Parce que « les écrans s’interpénètrent et s’alimentent mutuellement », « on assiste aussi à un découplage du contenu et de ses médias : un même contenu empruntera tous les médias accessibles. ». Ce déplacement d’un écran à l’autre, a engagé l’espace de l’affiche à se mouvoir. Bien que ses fonctions subsistent, sa forme prend de nouvelles directions. Présentement, l’affiche est dynamique, ou animée. Tenter d’identifier précisément les débuts de l’affiche animée serait une tâche hasardeuse avec un résultat incertain. Cependant, on peut dire assurément qu’elle est le résultat de « deux forces qui se sont combinées, donnant naissance à une nouvelle ère pour les concepteurs d’affiches : les écrans numériques ont infiltré nos gares et nos aéroports, tandis que les plateformes de médias sociaux ont adopté le contenu vidéo et le Gif animé.

Ce n’est pas seulement l’espace de l’affiche qui se met en mouvement et se déplace. Mais aussi notre perception, qui, face à ce medium émergent, s’anime. Comment appréhendons-nous l’affiche lorsqu’elle s’anime à l’écran ? Comment se comporte-t-elle ? Est-elle toujours une affiche ? Car, jamais, l’affiche n’a eu cette dimension temporelle. Désormais, elle se regarde et se comprend en temps bien défini. La question qui orientera cet écrit est : Comment l’espace de l’écran permet d’expérimenter l’affiche animée ?